Il va dans la forêt...

 

Il va dans la forêt, cistes et chênes verts,

Myrtes et arbousiers, pistachiers et lavandes,

L'esprit subtil, le pas léger, le regard clair,

Aux parfums insouciants d'un maquis de légendes:

Nymphes illuminées, faunes ensorcelés,

Bacchantes enivrées accompagnent ses songes.

Oublieux du passé, des deuils inconsolés,

Il enfouit en son corps trahisons et mensonges.

Artémis sous la lune éclaire son chemin

Et le mène à la source où veillent les satyres.

Il est prêt à subir le rituel païen

Qui le purifiera au son d'antiques lyres.

 

Régénéré, face à la mer d'éternité,

Aux senteurs de la terre ardente et maternelle,

Immobile et serein dans l'aube solennelle,

Il adresse au soleil un chant de liberté.

 

retour au sommaire