Les Oliviers de Delphes

 

Le flot des oliviers descend jusqu'à la mer

Emportant avec lui l'utopie des humains

Eternelles chimères .

 

 

Quelle libre colombe emmènera les femmes

Meurtries désespérées aux rives de demain ?

Perpétuelles flammes !

 

Quel chant brûlant et vif entraînera les hommes

Aux noces achevées des eaux et du soleil ?

Glorieux Te Deum !

 

Quelle vague insensée hissera les enfants

Aux crêtes d'espérance où le rêve émerveille ?

Grands rires triomphants !

 

Les fleurs de l'olivier emportées par les vents

S'en vont jusqu'à la mer dire la liberté.

Immortel Prométhée.

retour au sommaire