Kahina a disparu !

 

" Mais où est donc Kahina ?

Kahina !

Kahina !

Viens ici ! Allons dépêche-toi ! Oh la la, cette Kahina est désobéissante. Mais où est-elle ? "

 

Ce matin du 30 mars, tout le monde dort encore ; Papa et Maman ; Léo, Antonin, et Siméon, bien sûr.

Seul Timothée est réveillé. Il s'est levé doucement et il est allé s'asseoir, comme tous les matins, dans

le fauteuil du faré poti* pour regarder le lagon. D'habitude, Kahina, la jolie chienne marron tachetée de

noir, vient lui dire bonjour en lui léchant les doigts de pieds. Comme tous les matins, Timothée rigole et

comme tous les matins, il lui dit " Arrête, Kahina, arrête ! " Et Kahina lui répond " Mais je ne suis pas un

poisson, je suis une chien-ne, je n'ai pas d'arêtes ! Je ne suis pas un rou-get ! Ah, bon, Timothée, réveille-

toi ! Ouaf ! Ouaf ! ". Il faut dire que Kahina est un chien qui parle ; mais Kahina ne parle qu'à Timothée et

il n'y a que Timothée qui la comprend , Timothée est un magicien. " Ouaf ! Ouaf ! " dit Timothée en lui

grattant l'oreille. " Arrête, dit Kahina ", et Timothée lui répond : " Mais je ne suis pas un poisson, je suis

un gar-çon, je n'ai pas d'arêtes, Je ne suis pas un petit pataclet ! "

Et c'est comme ça tous les matins. Mais c'est un secret entre eux. Timothée le magicien et Kahina

jouent ensemble et se parlent pendant que Maman, Papa, Siméon , Antonin et Léo dorment encore

et que le soleil n'est pas encore levé.

 

Mais ce matin, Kahina n'est pas là. Timothée la cherche partout et l'appelle doucement : " Ka-hi-na, Ka-hi-na... "

* faré poti : partie de la maison, non fermée, consacrée à la cuisine, pièce à vivre…